Soudan : On attend de nouvelles négociations

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

( Agence de presse panafricaine ) Le pays connait une accalmie depuis quelques heures, les mouvements de contestation ont arrêté leur campagne de désobéissance civile lancée après la répression sanglante lancée par l’armée.

A Khartoum, la capitale soudanaise, la vie reprend petitement malgré un calme précaire. L’on a tout de même observé la reprise du trafic avec les transports qui se remettent en route à côté de certaines boutiques qui sont de nouveau ouvertes devant une population partagée entre la peur et l’incertitude. Du moins, une bonne partie de la population redoute la milice de Fsr, auteure pointée du doigt pour les exactions. Au constat, certains magasins restent toujours fermés.  

C’est donc un petit ouf de soulagement pour les travailleurs de service de jour plus précisément qui commençaient déjà à voir du noir, ne disposant pas de ressources financières pour tenir. Entre félicitation et soulagement, on retient que la petite trêve est une bouffée d’oxygène pour l’ensemble des acteurs.

Des concessions ont donc été faites de part et d’autre. La désobéissance civile est suspendue en même temps que le Conseil militaire acceptait de libérer tous les prisonniers politiques. Et cela ne fait toujours l’unanimité, les leaders des partis politiques réclament le rétablissement d’internet, le retrait des FSR de Khartoum, l’ouverture d’une commission d’enquête sur le massacre du 3 juin 2019 ou alors, que le conseil militaire de transition reconnaisse sa responsabilité dans la contestation. Les meneurs de la contestation ont même à la fin, annoncé qu’ils vont mettre sur la place publique, la composition de leur propre instance dirigeante avec un Premier ministre.

Dans cette logique, la confrontation est loin d’être terminée

Par Kellé Dadou App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Gabon : Du chocolat au menu du remaniement

Read Next

Libye : L’Onu sévit

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *