tchad
Les organisateurs de la marche Wakit-tama
(Agence de presse panafricaine) -L’avocat au barreau du Tchad, par ailleurs président de la Ligue tchadienne des droits de l’homme au Tchad, Me Max Loalngar, a annoncé ce 22 mars 2021, au cours d’un point de presse, une grande marche dénommée Wakit-tama acte 2, à N’Djaména. 
Hommes politiques, acteurs de la société civile et étudiants sont appelés à investir la rue le samedi prochain, pour dire non au sixième mandat du Maréchal Déby Itno en demandant purement et simplement son départ. D’après les organisateurs de la marche, rien n’émoussera leur détermination. Ils disent être prêts à se sacrifier pour la liberté des Tchadiens. Samedi dernier, le bilan de la manif a fait état d’une trentaine de blessés et des arrestations. Pour avoir marché ce jour, le défenseur des droits de l’homme, Mahamat Nour Ibedou, a été cueilli pour être déposé au commissariat central de N’Djaména. Aux dernières nouvelles, la durée de sa garde à vue vient d’être prorogée.
Steven Ngarhokarial, correspondant (APP) Tchad

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here