Tchad : Idriss Deby s’en prend aux collaborateurs indélicats

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(Agence de presse panafricaine) -Avec l’arrestation du ministre Secrétaire général à la présidence Pahimi Kalzeubet par la police judiciaire dimanche dernier, le Tchad est définitivement entré dans l’opération d’assainissement visant à promouvoir davantage de gouvernance et à prémunir le pays d’une crise financière à venir aux conséquences désastreuses pour son économie déjà exsangue.

Plus que de simples rumeurs, il est désormais établi que le ministre secrétaire général à la présidence (Pahimi Kalzeubet Debeut) a été interpelé par la police judiciaire tôt dimanche 1er décembre 2019 au  matin aux environs de 8 h à son domicile. notre organe avait l’information depuis vendredi des sources proches du dossier, mais notre équipe rédactionnelle a davantage scruté cette information avant publication, question d’en diffuser la primeur et surtout de l’élaguer de toute incongruité. ce d’autant plus qu’il est reproché à ce dernier une faute de gestion faisant état de distraction de plus d’1 milliard 300 millions de FCFA durant l’exercice budgétaire en cours. Une distraction de fonds imputable à d’autres personnalités de la présidence qui, à coup sûr devront également répondre devant la justice. dès lors, on en vient à comprendre la nécessité et même l’urgence d’un réajustassions ou remaniement du gouvernement, tant plusieurs têtes devraient tomber pour de problèmes de distractions financières.

Et à ce propos, le Président Idriss Déby a coché plusieurs noms qui devraient passer à la trappe. Il en est de même du directeur de l’ONAFE, Fayçal Hissein Hassan, accusé de détournement de plus de 800 millions de F Cfa. Nous reviendrons plus en détail sur notre édition de lundi matin. Comme quoi, l’opération d’assainissement engagée par le Président de la République ne semble épargner personne, notamment les membres de son entourage direct devant montrer patte blanche pour servir de modèles à tous en matière de gouvernance. surtout que le pays s’est engagé depuis peu dans une diversification économique exigeant une plus grande mobilisation de ressources financières afin d’assurer le succès de celle-ci.

Par Abdou Diof App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Terrorisme : Les sécessionnistes attaquent un avion de la Camair Co

Read Next

Togo Faure Gnassingbe bénéficie d’un soutien de poids

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *