tchad
Le leader de Stop, Moussaye Avenir de la tchiré
(Agence de presse panafricaine) -Dans un communiqué de presse rendu public, les leaders du mouvement citoyen tchadien STOP, lèvent un pan de voile sur le comportement moyenâgeux du ministre de la Sécurité publique, qui a interdit la marche des Transformateurs. D’un ton fort et précis, STOP dénonce la présence de la dualité de “deux poids deux mesures” dans la décision du ministre, et appelle les tchadiens à la désobéissance civile. 

 

“STOP”
Mouvement pour la culture citoyenne
“Changer-à-tout-prix”
Tel: 0023568001282/0023562795664

Communiqué de presse 

Le Mouvement “Stop” a observé avec étonnement la publication de l’arrêté du ministre de la Sécurité publique, interdisant la marche des “Transformateurs” prévue pour la journée du 23 décembre 2020 pour cause de propagation du COVID 19 dans la ville de N’Djamena en ces derniers temps. Stop dénonce cette supercherie et cette politique du deux poids deux mesures qui n’a que trop duré. Le ministre de la Sécurité publique se souvient-il, qu’il y a 48 heures, le président Idriss Déby a rassemblé des milliers d’âmes à Mao et Moussoro? Qu’un bureau de soutien au MPS, créé par son beau frère, a rassemblé plus de mille âmes dans une grande salle de conférence d’un hôtel à N’Djamena il y a juste cinq jours? Certainement oui.
Une marche pacifique est un droit constitutionnel inattaquable. Son interdiction traduit très clairement l’existence d’un totalitarisme pur et dur qui ne saurait être accepté en ce 21ème siècle. C’est pourquoi le mouvement STOP demande à toutes ses cellules et à toute la jeunesse tchadienne de s’inscrire dans la dynamique de la désobéissance civile en se rendant massivement sur les différents points de rassemblement, demain 23 décembre, pour revendiquer  l’inclusion, la justice et un Tchad de mêmes droits et devoirs pour tous les les citoyens.STOP compte sur l’esprit civique et patriotique de tous.
Fait à N’Djamena le 22 décembre 2020 
Les mobilisateurs
Moussaye Avenir De La tchiré et Gilles Aimé Noumansseri

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here