Togo: Les détenus en liberté

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une grâce présidentielle vient de leur être accordée après plusieurs années de détention. Une situation qui va dans le sens de l’apaisement social. 

Ils sont alors 18 détenus condamnés pour des faits criminels  qui ont été remis en liberté définitivement, 26 autres libérés provisoirement et qui ont été inculpés pour des cas liés à la crise socio-politique dans le pays. Ce qui porte le nombre total de 44 personnes. «Cette mesure de grâce a été annoncée le mercredi 30 janvier 2019 à Lomé a l’issue du Conseil des ministres, le premier du nouveau gouvernement qui a été formé», nous explique un membre du gouvernement.  La liste des bénéficiaires est donc attendue sous les murmures de la libération du porte-parole du célèbre Mouvement  « En Aucun Cas » qui a des démêlées avec le pouvoir en place. Les prisons  civiles de Mango, de Bafilo, de Sokodé et de Lomé au Togo sont concernées par cette clémence  du président de la République Faure Gnassingbe Pour les esprits avertis ,  «la remise en liberté des détenus a trait à la crise socio-politique au Togo. Elle répond à un souci d’un apaisement du  climat sociopolitique très tendu dans le pays depuis les événements du 19 août 2017 ,  mais aussi comme une suite logique des recommandations prescrites par la feuille de route de la Cedeao», a laissé entendre un haut cadre de l’administration togolaise. par Alexandra Russelle Mouto



Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Togo: Faure Gnassingbe face à ses ministres

Read Next

TUNISIE : Environ 27 millions de tonnes de produits de la pêche exportés en 2018

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *