Urgent Tchad-Élection
Kebzabo et Laoukein (de g à d)
(Agence de presse panafricaine) -Au cours d’un point de presse tenu ce 20 février 2021, à la maison des médias du Tchad, Saleh Kebzabo et Laoukein Kourayo Médard, arrivés respectivement 2e et 3e à la présidentielle d’avril 2016 et ayant totalisé plus de 10% de voix, donnent trois (3) jours francs au Président de la Cour Suprême de dépoussiérer leurs dossiers. 
Ils réclament le reversement de 30% de leurs frais de campagne. Selon la loi, “tout candidat qui totalise 10% de voix après le scrutin, doit recevoir 30% des frais de campagne que cette même loi électorale fixe à hauteur d’un milliard de francs CFA“. Pour le président national de la Convention tchadienne pour la paix et le développement (CTPD), Laoukein Kourayo Médard, cela fait déjà plus de 3 ans que l’ancienne Cour des comptes a validé avec brio les rapports de la campagne électorale d’avril 2016 et il ne restait qu’à leur payer les 30% prévus dans la loi. Force est de constater que le document est enfermé depuis lors dans les tiroirs du Président de la Cour suprême alors que le Maréchal a déjà touché sa part. Las d’attendre, Kebzabo et Laoukein donnent trois (3) jours au Président de la Cour suprême de faire appliquer la loi dans toute sa rigueur. À défaut, ils menacent de se retirer de la course à la présidentielle prévue le 10 avril 2021.
Steven Ngarhokarial correspondant (App) Tchad

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here