(Agence de presse panafricaine) Pour une belle combinaison entre le style vestimentaire et la fière attitude, et dans la perspective d’une satisfaction jamais égalée, la seule adresse possible à consulter reste celle de  JJ du Style mise en place par Ayissi Nga Joseph Marie, créateur de vêtement Streets chics.

De nationalité franco-camerounaise et étant lui-même fils d’un couturier, le fondateur « Wazal » a su valoriser cet héritage  à lui légué par ses parents et tout en suivant et en améliorant davantage à la voie tracée par des ainés, pionniers camerounais de la mode que furent Imane Ayissi ou encore Martial Tapolo. Le monde entier est aujourd’hui imprégné la ligne de vêtements « Wazal » mise en vitrine depuis 2005 et fortement appréciée depuis 2006 par des célébrités telles que : Singuila, Alpeco, Wayne Beckford, Romaric Koffi et Lalcko. Du coup, on pourrait se demander d’où vient  ou alors ce qui fait la force, de JJ Style au point d’attirer autant d’attention et d’intérêt sur le Wazal. Il reviendra alors aux uns et aux autres d’aller scruter dans les origines mêmes de la marque Wazal. Laquelle renseigne qu’elle est un acronyme de Waza, nom d’un parc naturel au Cameroun et de la lettre L de Lion, animal symbole de ce pays et roi de la forêt. Ce qui forcément inspire en même temps la beauté naturelle, le respect et la puissance.

Dans les faits, JJ Style à travers Wazal se veut un monde, une mode dans laquelle foisonnent et fusionnent  de manière permanente la matière, le style et la créativité à travers des mélanges de couleurs (noir, orange, bleu, écru entre autres) qui font sa beauté et son originalité. Une originalité qui intègre aussi des matières telles que le coton pur, le molleton, le jean, le wax, le milano, le cuir ou encore la fourrure synthétique sous divers motifs.

Si de nos jours le Wazal de JJ Style fait la fierté de tout un continent, il serait important de mentionner que c’est grâce à l’abnégation de son créateur qui a su mettre aussi en valeur les enseignements, son apprentissage au sein de l’école Vanessa Ruiz à Paris où il s’est du reste spécialisé dans la création des vestes smoking, notamment la « Braguette Tété » mise en forme en 2013. Année au cours de laquelle, Ayissi Nga Joseph Marie alias JJ Style avait fait partie des invités de l’ambassadeur du Cameroun à Paris pour l’exposition de la fête de la jeunesse camerounaise puis à la Fashion Night à l’Elysée Lounge de Paris. Occasion à lui offerte pour faire connaitre ses trois concepts, à savoir : WazalRock, Braguette Tété et Africafutur. Lesquels ont de tout temps exprimé et symbolisé son parcours dans le monde de la mode et qui se résume en l’Audace, le Respect et la Création. C’est d’ailleurs ce triptyque qui a valu en 2016 à cet autodidacte qui depuis sa plus tendre enfance s’inspire de tous les horizons pour créer son propre chemin, d’être nommé aux Beffta Awards 2016. « Un moment de grande joie car je n’ai pas suivi un cursus particulier lié au domaine de la mode », avait-il déclaré.

Par Abdou Diof App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here