(Agence de presse panafricaine) -Fondé en 2018, l’ONG réseau gabonais pour l’environnement et le développement durable (RGEDD), engagé dans la protection de la nature, ne cesse de multiplier des stratégies afin d’amener les populations à se rythmer aux nouvelles formules environnementales. Elle vient d’initier un nouveau concept dénommé “jeudi vert”, une journée nationale  vouée au respect des règles environnementales et à la sensibilisation.

 

 

 

Le nouveau concept national appelé jeudi vert, initié par le RGEDD, a pour objectif d’instruire une conscience environnementale personnelle adaptée au quotidien des populations, cette stratégie permet également d’atteindre toutes les couches de la société pour qu’à l’avenir, chaque citoyen devienne écoresponsable dans son quartier. Chaque jeudi en effet, plusieurs activités sont organisées, à savoir : les jeux concours, le nettoyage de certaines artères de la capitale gabonaise, des émissions radio et télévisées relayées sur le réseau sociaux.

 

 

Inclusion plurielle

 

 

Dans ce vaste programme, plusieurs artistes gabonais y sont également engagés pour accompagner le RGEDD qui souhaite sceller un pacte environnemental avec les populations, afin de faire du Gabon un repère sur les questions environnementales et de développement durable. A ce titre, la politique volontariste de préservation de l’environnement, menée par le RGEDD, participe au respect des  engagements internationaux pris en ce domaine par l’état gabonais qui occupe actuellement une place importante sur la scène internationale selon les statistiques sortis de l’édition 2020 de l’Indice de performance environnementale (IPE), publié en juin dernier par les prestigieuses universités de Yale et de Columbia, qui analyse et compare, sur la base de 32 indicateurs de performance à travers 11 catégories, les politiques environnementales déployées dans 180 pays dans le monde dont 51 en Afrique.

 

le RGEDD, a pour objectif d’instruire une conscience environnementale

Le Gabon se hisse à la 3e place continentale et à la 76e  mondiale. Le réseau gabonais pour l’environnement et le développement durable en mettant en exergue son slogan ; si nous ne faisons rien, rien ne sera fait, participe endorment aux opérations de nettoyage des différentes plages et dans grand carrefour de Libreville, soulageant ainsi la mairie qui peine dans sa politique de ramassage et de recyclage des ordures

 

 

 

Ullrich Corso Sima correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here