Tchad
10 morts et des centaines de blessés
(Agence de presse panafricaine) -Dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 février 2021, lors du transfèrement des prisonniers de la maison d’arrêt d’Amsinéné à la nouvelle prison de Kléssoum, les agents de force de l’ordre se sont entraînés à balles réelles sur les détenus. Le bilan fait état de plus d’une dizaine de morts. 
Selon le défenseur des droits de l’homme au Tchad, Mahamat Nour Ibedou, les éléments du Groupement mobile d’intervention de la police (GMIP) et ceux de la DGSSIE, ont fait irruption aux environs de 1h 40 mn, à la prison d’Amsinéné pour extraire les détenus afin de les transférer dans la nouvelle prison de Kléssoum inaugurée il y a peu. Les prisonniers qui ont voulu prendre leurs couchages avec eux, ont été stoppés net. Face au refus de ces derniers de laisser leurs effets personnels sur place, ils ont été soumis aux tortures. D’après Ibedou, il y a eu d’abord tirs de grenades lacrymogènes dans la cellule avant les balles réelles. Le bilan fait état de plus de 10 morts et des centaines de blessés.
Jean François Hiac , pour (App) Paris

Pour toute information confidentielle que vous souhaitez rendre publique

écrivez à l’adresse Watsapp +237 697 22 28 05 : contact@agencedepressepanafricain.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here