Accident grave à Sombo : Le Représentant-résidant de l’Asecna s’en tire plutôt bien

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(Agence de presse panafricaine) -Alors qu’il se rendait à Yaoundé, la voiture du Représentant-résidant de l’Asecna est entrée en collusion avec un bus de Finexs qui descendait à Douala, au lieudit Sombo, bousillant la voiture utilitaire de celui-ci sans que lui-même subisse de traumatisme au contraire de son chauffeur qui connut de fortes lésions au niveau du visage mais sans gravité pour son diagnostic vital, selon l’expression consacrée.

L’accident de la route est intervenu samedi dernier aux alentours de 10 heures, heures pourtant réputée moins dense en ce qui concerne le trafic, même si on s’accorde de ce que la survenance des accidents participe de la conjonction de plusieurs facteurs car, si le choc ne fut fatal pour personne, il endommagea amplement le véhicule du Représentant-résidant de l’Asecna aujourd’hui en épave, au point que certains peinent à croire que ses occupants en sont sortis indemnes ne subissant que de légère ecchymoses.

En somme, plus de peur que de mal devrait-on dire car, dès la survenance de l’accident la gendarmerie de Boumyebel s’est déportée sur les lieux en vue de les sécuriser et surtout assister les accidentés pour une prise en charge médicale rapide, étant donné la propension des riverains à vandaliser les véhicules et à détrousser les accidentés notamment ceux gravement atteints ou décédés en simulant assistance à ceux-ci. C’est donc le lieu ici de tirer le chapeau à cette brigade qui s’est à la fois substituée au Samu et joué pleinement son rôle de régulateur du trafic en évitant le sur accident, grâce à la sécurisation du site de survenance dudit accident qui aurait pu perturber le trafic sur cet axe routier très sollicité et ce notamment le week-end.

Par Nyobe Nyobe App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Centrafrique Félix Tshisekedi : invité d’honneur de la fête nationale

Read Next

Côte d’Ivoire Expulsion Nathalie Yamb : La colère de Richard Makon

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *