Cameroun: 5 nouvelles locomotives pour Camrail

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D’un coût de 12 milliards de francs Cfa, cette nouvelle acquisition de la Cameroon rail (Camrail) a pour but de moderniser le trafic-voyageurs entre Douala et Yaoundé, interrompu depuis la fameuse catastrophe ferroviaire d’Eséka, qui avait fait officiellement au moins 75 morts et plus de 550 blessés en octobre 2016.

Selon des sources officielles, il s’agit des engins sortis droit des ateliers de General electric, un conglomérat américain, qui sont dotés chacune d’une puissance de 3300 cv, et sont le produit de la dernière technologie, à laquelle une dizaine de collaborateurs de Camrail a été formée aux Etats-Unis, dans les ateliers du constructeur.

Ces locomotives  réceptionnées le 17 janvier 2019, à Douala, par la Camrail, seront mis en service dès le mois de février prochain, apprend-on. Selon cette filiale du groupe Bolloré et concessionnaire du chemin de fer camerounais, elles constituent la première livraison d’une commande de neuf dont quatre seront financées par le Cameroun. Le deuxième lot devrait être livré « dans les prochains mois ».

Selon le transporteur ferroviaire, cette dotation s’inscrit dans le cadre du deuxième plan quinquennal des investissements ferroviaires visant à relancer et moderniser le trafic-voyageurs entre Douala et Yaoundé. Sans oublier par ailleurs que ces nouvelles locomotives sont aussi acquises « dans un contexte économique immédiat difficile, marqué par la faiblesse du marché du fret destiné au Tchad ».


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

Zimbabwe: Violentes manifestations. Emmerson Mnangagwa regagne le pays en catastrophe

Read Next

Togo: A un an de la présidentielle, Faure Gnassingbé a une ambition nuisible à la démocratie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *