Commerce international : Les défis majeurs du commerce intra-africain

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(Agence de presse panafricaine) Plutôt en marge du commerce international, le continent a depuis peu pris conscience de sa marginalisation sur ce plan et entrepris d’inverser cette tendance en développant une approche concentrique articulée sur les regroupements régionaux et depuis peu l’avènement d’un marché unique animé par une zone de libre-échange afin de densifier davantage le commerce intra-africain qui vient ainsi réduire considérablement le déficit commercial de bien d’états du continent.                 

C’est dans la même veine qu’on assiste de plus en plus aux regroupements sectoriels impliqués dans la chaîne du commerce international, ports et opérateurs maritimes notamment à travers des organismes tels l’AGPAOC suivi de la conférence des Guichets

Uniques, celle-là même qui pris su         r elle de donner un coup d’accélérateur au commerce intra-africain par le truchement de la 7è la Conférence Internationale des Guichets Uniques. Qu’abritera le Cameroun du 17 au 19 septembre prochains à Yaoundé, en la salle du Palais des Congrès avec les concours de L’Alliance Africaine pour le Commerce Electronique (AACE), l’Organisation Mondiale pour le Commerce (OMC) et l’Onu par le biais de la CNUCED. Donnant ainsi auxdites assises une dimension internationale, on comprend aisément pourquoi y seront conviés des experts à la renommée bien établie commis à l’animation des ateliers et changes prévus à l’occasion.

Raison pour laquelle celles-ci seront personnellement sou le patronage de Son Excellence Paul Biya, Président de la République du Cameroun pendant qu’en sa double qualité de Président de l’AACE par ailleurs Directeur Général du Guichet Unique des opérations du Commerce Extérieur du Cameroun (GUCE), Monsieur Isidore Bayiha, en tirera le plus grand bénéfice fort de ce que l’organisme aux destinées duquel il préside sera considéré comme pionnier du commerce intra-africain.

Opportunités plurielles

Pour ce faire, votre  agence de presse déploiera de gros moyens afin de vous faire littéralement minute by minute les avancées notables attachées à cette conférence, qui est une grande première pour le Cameroun. Tant il est vrai que cette conférence verra la participation de plus d’une vingtaine de pays africains, des partenaires au développement et des organisations internationales impliquées dans la facilitation des échanges notamment la Banque Mondiale, la Commission de l’Union Africaine, la Banque africaine de développement, l’Organisation mondiale du Commerce, l’Organisation mondiale des Douanes, la CNUCED, la CEDEAO… Autant dire, un aréopage d’opportunités à saisir à l’occasion par les pays africains participants qui pourront au travers de rencontres B2B pourront lever des financements notamment pour des projets intégrateurs. Par Abdou Diof App


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

République Centrafricaine : La baisse des violences est tendancielle

Read Next

insécurité au Niger : Quatre militaires perdent la vie lors d’une attaque de boko haram

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *