FNDC Guinée

(Agence de presse panafricaine) -Au cours d’une conférence de presse qu’ils ont animée ce samedi 13 juin à la Maison de la Presse à Conakry,  les membres du FNDC ont promis d’annoncer les couleurs des manifestations dès lundi prochain et de mettre ainsi à mal le régime.

 

 

 

Ibrahima Diallo, le Responsable des opérations du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), a d’abord dénoncé les violations des droits de l’homme dont sont victimes des citoyens guinéens,  avant de réaffirmer l’engagement de sa plateforme à lutter pour la dernière du peuple.

 

Détermination

 

Une sortie qui s’inscrit en droite ligne des récriminations de cette plateforme à l’encontre du pouvoir qui en réponse n’aura multiplié que des artifices pour altérer la grogne populaire que celle-ci voudrait muer en insurrection populaire pour bouter hors de la magistrature suprême, Alpha Condé. Surtout que le barreau avait demandé à la Cour constitutionnelle de jouer son rôle de garant de la constitution suite au signalement d’une falsification de la loi fondamentale soumise au vote des citoyens le 22 mars, l’institution a rendu un arrêt ce vendredi consécutivement à une saisine par une quinzaine de députés et d’acteurs de la société civile. au satisfecit exprimé fort à propos pour la société civile guinéenne, il n’en demeure pas moins vrai qu’Alpha Condé persiste à briguer un nouveau mandat, quand bien même il essuie fort à propos une ferme et farouche opposition du FNDC.

 

Celui-ci a dès lors entrepris de passer à la vitesse supérieure : «Depuis quelques jours, le FNDC a entrepris des consultations avec les acteurs sociologiques membres du FNDC pour la reprise de nos manifestations sur toute l’étendue du territoire national. A date, les consultations sont closes. Nous allons annoncer la date de la prochaine manifestation lundi prochain pour faire face à cette dictature, pourquoi faire face à ces assassinats,  pour faire face à cette injustice qui n’a que trop duré dans notre pays.»

 

Malgré les menaces dont ils sont l’objet,  les membres du FNDC comptent poursuivre leur combat, a indiqué Ibrahima Diallo: « Nous sommes déterminés, nous sommes engagés.  Quoi qu’il arrive, le FNDC restera débout pour lutter et défendre le peuple de Guinée.»

 

 

 

Abdou Diof pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here