Liberté sous condition de Gbagbo et Blé Goudé Le: Rezopanacom appelle à la mobilisation pour la liberté définitive

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans une déclaration faite à Cotonou le 2 février dernier, relative à la libération sous condition du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé par la Cpi, le Réseau des communicateurs
panafricains (Rezopanacom), structure associative de journalistes, blogueurs et hommes de médias proches de l’idéologie de Laurent Gbagbo, prend acte de cette étape, et demande de capitaliser cette victoire pour la suite du combat. Tout en faisant un bref commentaire sur le verdict de ce procès, le Rezopanacom note que c’est « une bonne avancée », et « lance donc un appel à tous ses membres, aux africains, panafricains, démocrates, hommes et femmes épris de paix et justice, afin de capitaliser cette
victoire tout en continuant la lutte jusqu’à la libération totale de ces innocentes personnalités ».
Pour finir, l’ensemble des journalistes, blogueurs et hommes de médias au service de l’ex-président ivoirien, demande de rester « mobilisés pour
la suite du combat, l’objectif principal étant que le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé,soient totalement acquittés, définitivement libres pour rentrer dans leur pays afin d’aider à la vraie réconciliation nationale essentielle à une paix durable et au développement de cet important pays africain ». par Abdou Diof

L’intégralité de communiqué du 2 février 2019
Déclaration du Rezopanacom relative à la libération sous condition du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé par la Cpi .Le vendredi 1er février 2019, à la suite d’un procès qui a duré 2 ans, et cela après plus de 7ans de détention pour le président Laurent Gbagbo et 4 ans pour le ministre Charles Blé Goudé, la controversée et très critiquée Cour Pénale Internationale (Cpi) – précisément la Chambre d’Appel – a mis en liberté sous conditions les deux illustres personnalités sus-citées.
Rappelons que le 15 janvier 2019 dernier, la Chambre de première instance avait décidé de l’acquittement total et de la libération immédiate de ces désormais ex-détenus. Mais, ayant reçu les observations du procureur sur la mise en liberté immédiate, le même jour à 20h, la Chambre d’Appel avait ajourné cette libération. Le vendredi dernier, donc deux semaines après, la Chambre d’Appel a enfin rendu son verdict qui a pris en compte une partie, aussi infime soit-
elle, des observations du procureur, ce qui a conduit à une libération sous condition plutôt qu’à une libération totale. Le Réseau des Communicateurs Panafricains (Rezopanacom) prend acte de l’issue de cette étape du procès en considérant que la sortie de
prison de ces deux illustres personnalités est une importante victoire d’étape et une bonne avancée.
Le Rezopanacom lance donc un appel à tous ses membres, aux africains, panafricains, démocrates, hommes et femmes épris de paix et justice, afin de capitaliser cette victoire tout en continuant la lutte jusqu’à la libération totale de ces innocentes personnalités.Restons donc mobilisés pour la suite du combat, l’objectif principal étantque le Président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé,
totalement acquittés, soient définitivement libres pour rentrer dans leur pays afin d’aider à la vraie réconciliation nationale essentielle à une paix durable et au développement de cet important pays africain.
Fait à Cotonou le 02/02/2019.
Pour le Rezopanacom
Le Président Kakry Khaza


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Read Previous

COTE-D’IVOIRE: La 2ème édition du Festival du sport d’Abidjan (Fesa) du 5 au 6 avril 2019

Read Next

Roch Marc Christian Kaboré :prend la tête du G5 Sahel

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *