(Agence de presse panafricaine) -Lancement d’une campagne de distribution de vivres et produits de première nécessité à travers le pays afin de soutenir les ménages à faibles revenus. À Antananarivo, près de 1 000.000 familles bénéficieront de ces aides «sosialim-bahoaka».

 

 

 

 

 

Des consignes fermes ont été données afin que lesdites aides soient perçues par chaque foyer dans le besoin. Il en est notamment ainsi des foyers n’ayant aucune source de revenu à cause de la pandémie de COVID19 qui sont prioritaires. Chaque sac comprend du riz, de l’huile alimentaire, des légumes secs, du sucre, de la farine, du sel, du lait concentré, un format familial de remède amélioré Tambavy CVO.

Andry Rajoelina, Président Malgache sur le terrain

 

Par ailleurs, l’état malgache travaille ardemment afin que cette pandémie ne perdure pas à Madagascar. Un budget de 20 Millions de dollars est consacré à ce programme d’aides alimentaires dans tout le pays et particulièrement dans les régions affectées. C’est ensemble que nous vaincrons le Covid19.

 

 

 

Réactions

 

 

Pour ce faire, les Malgaches ne tarissent pas d’éloges à l’endroit de leur Président

 

 

«Même après le Covid19, l’État devra instaurer la sécurité sociale comme institution afin de subvenir les plus démunis et les chômeurs, en parallèle avec l’instauration d’une politique de création d’emplois, et d’enseignement qui répond à l’offre dans le marché du travail».

distribution de vivres et produits de première nécessité

«Les impôts payés sont destinés à l’amélioration de la vie de la population : Santé (hospitalisation et traitement gratuits), Sécurité sociale garantie, les routes, l’eau, l’électrification, ne devront pas rester des projets présidentiels : Ce sont des obligations présidentielles».

Kelle Dadou pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here