président

(Agence de presse panafricaine) -Les Malawites ont commencé à voter ce mardi, un an après l’annulation d’un premier vote par la justice pour cause d’irrégularités.

 

 

 

 

Près de 5 000 bureaux de vote sont ouverts dans le pays. Pour s’assurer que le scrutin se déroule dans le calme, des soldats ont été déployés dans les bureaux de vote. Les électeurs devront donc choisir parmi les trois candidats en lice, dont le président sortant Peter Mutharika et son principal rival Lazurus Chakwera. Troisième candidat sur les rangs, Peter Kuwani n’a guère de chances de pouvoir perturber leur face-à-face. “Notre responsabilité est d’aller voter, c’est pourquoi nous avons pris le temps de prier pour notre pays afin que le Malawi puisse être sauvé. Le Malawi peut être préservé, que Dieu puisse intervenir dans tout ce que nous faisons en tant que nation”, déclare Gilbert Awadi, prêcheur. La présidentielle du 21 mai 2019, donnait vainqueur le président sortant Peter Mutharika avec 38,57 % des suffrages, contre 35,41 % pour son rival, selon les résultats de la commission électorale. Mais, cette victoire avait été annulée en février par une décision historique de la cour constitutionnelle. Le Malawi est ainsi devenu le deuxième pays d’Afrique subsaharienne, après le Kenya en 2017, à annuler un scrutin à la magistrature suprême. les malwites bravent ainsi la pandémie de la covid-19 dont le dernier bilan s’établit à  un total de 730 cas d’infection par la maladie Covid-19, dont 11 mortels, recensés officiellement dans ce pays.

 

 

 

Abdou Diof pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here