(Agence de presse panafricaine) -Entre volonté de satisfaire les exigences de la Cédéao et même de la communauté internationale, la junte militaire après avoir libéré l’ex-président IBK lui a permis de s’envoler vers les Emirats Arabes Unis pour bénéficier de soins de meilleure qualité.

 

 

 

Départ de l’ex-Président IBK pour Abu Dhabi D’après nos informations, résulte des efforts de la mission de l’ONU au Mali et de la CÉDEAO, l’´ex-President malien  Ibrahim Boubacar Keitaa quitté samedi nuit Bamako pour des soins aux Émirats. Ce vieux devrait avoir honte. Les millions de pauvres maliens malades n’auront pas cette chance parce qu’il n’a pas été capable de construire un seul hôpital digne de ce nom. Il en est ainsi pour le nôtre et la majeure partie des présidents africains… Il devrait plutôt croupir dans les mouroirs appelés “hôpitaux” au Mali. Suffisant pour comprendre le mal-être de ses compatriotes qui ne montrent aucune compassion pour lui et continuent plutôt à le vouer aux gémonies. Comme quoi, il ne récolterait ce qu’il a semé, la haine entre Maliens, les privilèges indus pour sa clique et la paupérisation pour la masse que ses compatriotes voudraient lui retourner en pires sévices pour ses derniers jours.

 

 

 

Abdou Diof pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here