rdc
BENI
(Agence de presse panafricaine) -Des cas récurrents de tueries, enlèvements, tortures,… s’affichent sans fin à l’Est  du pays.Au village Muziranduru, chef lieu du groupement Banande- Kainama à Beni Nord-Kivu, des éléments de Allied Democratic Forces ADF, ont dans la matinée du samedi 27 mars 2021, pris en otage 26 personnes dont des femmes et des enfants.
Emportées dans une destination inconnue,  cette disparition a fait coulé des larmes aux yeux de frères et amis de ces personnes enlevées au cours de cette nouvelle incursion. Ce dimanche 28 mars 2021, plus de 10 otages ont été relâchés par des rebelles Ougandais ADF . Selon une source qui a confirmé cette information, au total 17 personnes ont regagné la localité au cours de la journée d’aujourd’hui. “C’est vrai, nous venons de recevoir 13 enfants et 4 femmes qui ont été libérés par les rebelles ADF. Ils sont arrivés dans notre localité pendant la journée. Nous ne savons pas si d’autres otages sont encore en vie mais nous appelons la population à prier pour ces derniers” ; a déclaré Monsieur DIDI MUHINDO, fonctionnaire délégué du Gouverneur basé à Kinama. Il justifie l’inquiétude  du sort d’otages qui ne sont pas encore libérés, par la découverte dans la banlieue de Muzirandu, d’un corps d’un civil tué par ces mêmes ADF.
Salomon Mubasi (cp) RDC pour APP.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here