(Agence de presse panafricaine) -Un présumé voleur de grand  brûlé vif ce vendredi 10/4/2020 aux environs de 3hoo du matin au quartier Murambi dans le Rutshuru centre.
Selon l’organisation NICS HR RDC qui nous livre la nouvelle, le présumé voleur, tentait de forcer  la porte d’une maison aussitôt que les jeunes du quartier ont bravé la peur et ont sotté sur lui avant d’en finir avec sa vie. Il lui ont torturé et tabassé avant de mettre le feu sur lui. Shadrac wagizimondo a été reconnu de figure comme étant habitant du quartier karinga. Nous sommes toujours à Rutshuru centre.

 

L’organisation No impunity for the congolese state, NICS HR RDC quant elle, dit n’est pas être d’accord avec cette manière de se rendre justice. Elle en appelle à la prise de consciences  et à déférer tous les cas suspect aux instances compétentes.

” Nous ne pouvons pas soutenir la justice populaire. C’est une violation des droits de l’homme. La population doit laisser à la justice le temps de faire son travail. Mais aussi, les forces de sécurité doivent assurer la sécurité des personnes et de leurs biens le jour comme la nuit pour n’est pas frustrer les populations”. Explique Monsieur Theoneste Bahati Gakuru de l’organisation NICS HR RDC.   

Jean Claude Kalere pour (App)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here