Tchad – présidentielle 2021
Pamme Catnto Ismaïl

(Agence de presse panafricaine) -Annoncée pour avril 2021, la présidentielle tchadienne est désormais dans tous les esprits dans ce pays devenu par la force des choses, le «nouveau gendarme du continent» en raison à la fois d’une longue tradition guerrière mais aussi et surtout du fait de son président, le désormais maréchal Idriss Deby Itno.

 

 

Après plus de trente ans de règne, Idriss Deby voudrait néanmoins rempiler, sauf que pour ce faire, il a omis volontiers d’entretenir sa base électorale : la communauté zaghawa dont il est pourtant issu et au sein de laquelle dame Catnto Ismaïl joua pourtant un rôle majeur au moment de sa prise de pouvoir en 1990. En effet, cette dernière se mua rapidement en griot pour faire passer le message du soutien au nouveau chef de l’Etat par cette communauté sociologique pourtant passée aux oubliettes en termes de mise en œuvre de ses préoccupations en matière de développement socioéconomique et épanouissement humain. A preuve, l’essentiel des fils de cette communauté a uniquement été enrôlée dans l’armée pour le maintien de l’ordre et au mieux à assurer la sécurité rapprochée du Président. De l’avis d’un originaire de cette communauté, Mahamat Ali «le Président Deby est un ingrat qui ne pense qu’à garantir la sécurisation de son règne en oubliant sa propre communauté qui l’a mis où il est désormais en combattant au prix de sa vie Hisseine Habré. Qu’avons-nous fait pour mériter cela ?».

La communauté zaghawa
groupes Whatapps Beri Média pour le Changement

 

L’illustration parfaite de son mépris pour la communauté zaghawa est celle de dame  Catnto Ismaïl évoquée supra qui a récemment été approchée par les responsables du parti présidentiel pour lui décerner une médaille au nom de celui-ci ainsi qu’un téléphone portable à l’effet d’alimenter des groupes Whatapps de ladite communauté et entretenir ainsi des soutiens supplémentaires. Ce d’autant plus que depuis 2017 les fils et filles originaires de cette communauté et disséminés de par le monde ont entrepris de former des groupes Whatapps de plus de quinze mille âmes sous la dénomination Beri Média pour le Changement à l’effet d’impulser une dynamique nouvelle dans l’approche sociopolitique au Tchad, nous confie une source proche dudit groupe, alors que des officiels du parti et proches collaborateurs du Chef de l’Etat que nous avons essayé de joindre pour en savoir davantage ont décliné notre requête.

 

Analyse faite

 

Idriss Deby Itno ne voudrait pour ainsi dire pas perdre l’opportunité politique attachée à l’activisme sociopolitique de Beri Media pour le Changement en en tirant profit. Raison pour laquelle il semble aujourd’hui plus qu’hier se rapprocher de sa communauté d’origine afin de compter une fois de plus sur son soutien alors que celle-ci voudrait au travers de la prochaine présidentielle, lui signifier son ras-le-bol en opérant un vote-sanction à son encontre.

 

 

Endy Pascale Ngueng pour (App)

 

Pour toute information confidentielle que vous souhaitez rendre publique

écrivez à l’adresse Watsapp +237 697 22 28 05 : contact@agencedepressepanafricain.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here