Tchad
Le sous-préfet de Tapol, dans le département de la Dodjé, Hamdan Togoi, est accusé d'avoir violé

(Agence de presse panafricaine) -Le sous-préfet de Tapol, dans le département de la Dodjé, Hamdan Togoi, est accusé d’avoir violé ce matin une mineure de 12 ans. Présentée au Procureur de la république près le Tribunal de Grande instance de Moundou, la victime est admise à l’hôpital provincial du Logone occidental pour recevoir des soins. Si les faits s’avèrent établis, le sous-préfet Hamdan Togoi risque dix ans d’emprisonnement ferme, selon le code pénal tchadien. Affaire à suivre…

info de dernière minute
Selon les témoignages de la tante de la victime, le sous-préfet a demandé à l’enfant de lui apporter de l’eau à boire. Une fois dans la chambre, comme un fauve, M. Hamdan Togoï a bondi sur la fille pour commettre finalement ce crime odieux.
Et comme si cela ne suffisait pas, après avoir reçu des appels de toute part, le sous-préfet Hamdan est descendu au centre de santé de Tapol aux environs de 17 h 30 mn pour proférer de menaces à la sage femme et à l’infirmier qui ont consulté la fillette avant de l’envoyer à Moundou. La tension est vive en ce moment, surtout que M. Hamdan Togoï n’est même pas inquiété.

 

 

 

Steven Ngarhokarial, correspondant (App) Tchad 

Pour toute information confidentielle que vous souhaitez rendre publique

écrivez à l’adresse Watsapp +237 697 22 28 05 : contact@agencedepressepanafricain.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here