L’INDE: UN MODELÉ DE CROISSANCE ATYPIQUE

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les réformes entreprises par l’Inde en 1992 ont été le théâtre d’une libéralisation rapide au cours des 4 dernières années sous le Leadership dynamique du Premier Ministre Narendra Modi.

Selon le FMI, l’Inde devrait devenir l’économie majeure avec la croissance la plus rapide au monde, avec une croissance de 7,4 % et 7,5 % en 2018 et 2019. Elle devrait compter parmi les trois plus grandes puissances économiques du monde au cours des 10 à 15 prochaines années, soutenue par sa démocratie solide et des partenariats. Le PIB de l’Inde a augmenté de 6,6 % en 2017-18 et devrait atteindre un taux de croissance de 7,5 % en 2018-19.

Opportunités.

            En tant que pays en développement, l’Inde est en train de devenir une plaque tournante du marché mondial. Ici, la technologie progresse, mais comparativement, la main d’œuvre reste bon marché. Tant de Géants internationaux sont venus en Inde avec leur centre d’opérations et de fabrication concentrées ici. Le marché Indien de la RD dans le secteur de l’ingénierie passera de 28 milliards USD à FY18 à 45 milliards USD à FY20. Les ventes d’équipement de construction devraient atteindre 90115 et 100 000 respectivement en 2018 et 2022, tandis que la taille du marché de l’industrie des équipements de construction devrait passer de 4,3 milliards de dollars US pendant les exercices 2018 à 5 milliards d’ici l’exercice 2020.

            Avec l’aide de Make in India Drive, l’Inde est en voie de devenir la plaque tournante de la fabrication de la haute technologie, car des géants mondiaux se sont installés ou sont en train de créer des usines de fabrication en Inde attirés par le marché Indien muni de milliards de consommateurs et un pouvoir d’achat croissant. En stimulant le développement de corridors industriels et de villes intelligentes, le gouvernement cherche à assurer le développement global de la nation. Les corridors faciliteraient davantage l’intégration, la surveillance et le développement d’un environnement conducteur pour le développement industriel et favoriseraient les pratiques de pointe en matière de fabrication.  Le secteur indien de l’ingénierie revêt une importance stratégique pour l’économie en raison de sa forte intégration avec d’autres segments de l’industrie. Le secteur a été licencié et bénéficie de 100% d’IDE (Investissement Directe Etranger). Dans le but de stimuler le secteur manufacturier, le gouvernement a assoupli les droits d’assisse sur la taxe d’entrée, les biens d’équipements, les biens de consommation durables et les véhicules. La conjoncture économique dans le secteur manufacturier indien reste positive.

            L’Afrique tirerait parti à s’aligner sur le modèle de développement de l’Inde et à s’approprier les pratiques, les technologies, les techniques et le modèle de gouvernance de cet Etat-Continent. Comme elle, la densification du parc infrastructurel, les conditions initiales (Ecologie) et la main d’œuvre moins chère sont des paramètres d’exigence des investisseurs directs étrangers. La 23ème édition de la foire su machinisme et des technologies dont IETF 2019 est une excellente occasion pour visiter ce vaste marché aux énormes opportunités.

            EF  IETF 2019

         L’évènement biennal phare de CII (Confédération Indienne des Industries) depuis 1975- au cours de son long cheminement, a atteint le statut d’évènement B2B international complet dans cette partie du monde. Divisés en sections technologiques bien définies du secteur de l’ingénierie / Fabrication et des services, un certain nombre de salons spécifiques à un secteur spécifiques ont été organisés avec succès en tant que spectacles simultanés avec l’IETF au fil des ans. IETF 2019 est prévu du 3 au 5 Février 2019 à Pragati Maidan, New Delhi, India.

Lieu de rencontre pour un meilleur accès au marché

  • Fabrication
  • Services
  • Innovation et Décideurs / Corps de métier. 

                         Par BAKOMBA Victor


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages
Read Previous

Afrique du Sud : 664 millions $ de vins exportés en 2018

Read Next

GUINEE EQUATORIALE : Obiang Nguema Mbasogo ouvre l’année judiciaire

One Comment

  • Bonne plume

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *